topblog Ivoire blogs

06/07/2015

Concile de Nicée, Nicée (325)

Information générale

Les deux conciles de Nicée ou Nicée étaient conciles œcuméniques de l'Église chrétienne qui s'est tenue à 325 et 787, respectivement. Le premier concile de Nicée, le Concile œcuménique abord occupé par l'église, est surtout connu pour sa formulation du Credo de Nicée, la première déclaration dogmatique de l'orthodoxie chrétienne. Le Conseil a été convoqué en 325 par l'empereur romain Constantin Ier dans une tentative de régler la controverse soulevée par l'arianisme, (L’arianisme est une mouvance théologique des débuts du christianisme, qualifiée d'« hérésie» par les trinitaires et dû à Arius (256 - 336), théologien ...) sur la nature de la Trinité. Presque tous ceux qui ont participé provenaient de la région de la Méditerranée orientale.

Il a été pris décision du Conseil, formalisée dans le Credo de Nicée, que Dieu le Père et Dieu le Fils consubstantiel et coéternel ont été et que la croyance en un Christ Arian créé par et donc inférieur au Père était hérétique.Arius lui-même a été excommunié et banni. Le Conseil a également été important pour ses décisions disciplinaires concernant le statut et la juridiction du clergé dans l'Eglise primitive et pour établir la date à laquelle Pâques est célébrée.

Le deuxième Concile de Nicée, septième concile œcuménique de l'Église chrétienne, a été convoqué par l'impératrice byzantine Irène en 787 pour se prononcer sur l'utilisation des "images des saints et des icônes dans la dévotion religieuse. A cette époque, un fort mouvement connu sous le nom iconoclasme, qui s'oppose à la représentation picturale de saints ou de la Trinité, existait dans l'église grecque. Sous l'impulsion d'Irène, le Conseil a déclaré que, alors que la vénération des images était légitime et l'intercession des saints efficace, leur vénération doit être soigneusement distinguée du culte en raison Dieu seul.

T Tackett

Bibliographie
AE Burn, Le Concile de Nicée (1925); Forell G, Comprendre le Credo de Nicée (1965); EJ Martin, Une histoire de la controverse iconoclaste (1930).

Lire la suite

16:11 Écrit par BODO dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

12/08/2013

PROCESSUS DE CREATION ET D’ACTION DE DIEU (D’après les enseignements du Frère Zouloula)

Pour comprendre comment le Père agit:

         - comment il a créé ce monde;

         - comment il agit dans notre vie au quotidien.

La réalité il nous parle par l'intermédiaire des Anges.

Par ailleurs, quand on dit: "Au commencement était celui qui est la Parole de Dieu. Il était avec Dieu, il était Dieu lui-même." (Bible Semeur) Il faut entendre "Au commencement est le Saint-Esprit. Il était avec Dieu, Il était Dieu lui-même." (Jn1:1).

Dans ce temps de commencement, nous sommes dans le non-monde où la notion de temps et d'espace n'existe pas. Et Christ n'était pas encore arrivé à l'existence. C'est par la suite que la parole ou saint-esprit va créer la lumière qui est le Christ. En d'autres termes, Christ n'est pas Dieu; de même, le Saint-Esprit n'est pas Dieu.

Pour que Christ soit Dieu, il faut qu'il s'élève d'abord au niveau du saint-Esprit, ensuite de la volonté de Dieu avant d'atteindre le niveau du Père. Cela est schématisé dans le graphique ci-dessous.

Lire la suite

14:53 Écrit par BODO dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

11/08/2013

La Parole de Dieu est dans la bible ; mais la bible n’est pas la parole de Dieu

C’est une boutade qui se vérifie par l’analyse de certains passages de la bible que nous allons prendre. Parce qu’en réalité, lors qu’on dit, en 2Timothée 3, verset 16 (version bible Parole de Vie) :

« Tous les Livres Saints ont été écrits avec l’aide de Dieu. Ils sont utiles pour enseigner la vérité, pour persuader, pour corriger les erreurs, pour former à une vie juste. » Cela est plus correct que dans les autres versions de la bible, exemple version Louis Segond :

« Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice ». Cette affirmation de la version Louis Segond, entend que même, un roman est inspiré de Dieu, ce qui est faux.

Lire la suite

19:04 Écrit par BODO dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |