topblog Ivoire blogs

11/08/2013

La Parole de Dieu est dans la bible ; mais la bible n’est pas la parole de Dieu

C’est une boutade qui se vérifie par l’analyse de certains passages de la bible que nous allons prendre. Parce qu’en réalité, lors qu’on dit, en 2Timothée 3, verset 16 (version bible Parole de Vie) :

« Tous les Livres Saints ont été écrits avec l’aide de Dieu. Ils sont utiles pour enseigner la vérité, pour persuader, pour corriger les erreurs, pour former à une vie juste. » Cela est plus correct que dans les autres versions de la bible, exemple version Louis Segond :

« Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice ». Cette affirmation de la version Louis Segond, entend que même, un roman est inspiré de Dieu, ce qui est faux.


Afin de rester dans la vérité, il faudrait plutôt, écrire : « Toute écriture, inspirée de Dieu, est utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice ». Cette formulation de la phrase rejoint celle de la version Parole de Vie qui ne retient que « les écritures inspirée de Dieu » dans l’enseignement spirituel.

Par ces erreurs de manipulation, plusieurs théories ou enseignements sur la Parole de Dieu ont été introduites dans la bible, et troublent, en ce moment tous ceux qui sont chrétiens.

Certains diraient, « alors, ce ne sont pas de vrais chrétiens » : cette opinion est une fausse qui nous vient de l’endoctrinement catholique du Jésus d’inspiration astrologique. La réalité, c’est que les cultes à dieu, pour ne pas dire les églises, foisonnent, différents les uns des autres. Il y a de quoi perturber les âmes, plus sensibles.

Actuellement, dans les bibles qui sont vulgarisées, il y a quatre (4) livres évangéliques : Matthieu, Marc, Luc et Jean. Qui sont ces personnes, des Apôtres ? S’ils ne sont pas tous des Apôtres, qui a permis que leurs écrits soient retenus dans la bible ; et que d’autres, soient classés comme livres Apocryphes, c’est-à-dire douteux ?

Il nous est dit, dans 1Thessaloniciens 5 verset 20-21 : « Ne méprisez pas les prophéties. Examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ». 

Selon l’Apôtre Paul, il ne faut pas mépriser la parole de ceux qui sont inspirés ; mais de les examiner. C’est un conseil avisé, parce que la parole, en Proverbes 3 verset 5, dit : « confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ». C’est-à-dire, en examinant la parole, ne le fait pas avec ta propre sagesse, ta propre conscience. Mais appuie-toi sur Dieu.

Que signifie, « livres saints » quand dans 2Timothée 3, verset 16, la version Parole de vie dit, « Livres saints » ? Nous dirons que, ce sont tous les livres canoniques que les religions utilisent. N’importe quelles religions ; parce que chacun dit dans son culte que c’est Dieu qui l’a inspiré. C’est pour cela, il importe de faire les analyses dans l’ensemble des livres et comprendre, lesquels sont vraiment saints.

L’ange qui est apparu à l’Apôtre Jean, en Apocalypse 1 verset 11, disait : « Ce que tu vois, écris-le dans un livre ». C’est pour cela, en Deutéronome 4 verset 2, il est dit : « Vous n’ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n’en retrancherez rien; mais vous observerez les commandements de l’Eternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris. » Avant le Nouveau Testament, dans l’Ancien Testament, le Père avait donné des recommandations. C’est pour cela, il est écrit, dans Hébreux 1 versets 1-4 :

« Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur ».

Le Père, Tout-Puissant a parlé, par la bouche de ses anges, aux patriarches de l’ancienne alliance. Il leur a fait comprendre, d’écrire ce qu’ils voyaient dans des livres.

On sait qu’il y a plein de livres qui sont apparus. Actuellement, on a entre autres, les livres classés apocryphes ou douteux.

La parole dit de ne pas retrancher et de ne pas rajouter ; mais de respecter les commandements, tels que c’est. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Dans un livre ou évangile apparu dans l’ancien temps, s’il est dit que Christ s’est marié ; pourquoi allons-nous écarter ce livre-là, pour ne pas soi-disant scandaliser la foi des autres ? Il est dit, dans Exode 7 verset 1 :

« L’Eternel dit à Moïse: Vois, je te fais Dieu pour Pharaon: et Aaron, ton frère, sera ton prophète ». Moïse, en tant que Dieu, s’est marié et a eu des enfants. Qu’est-ce que cela peut faire si Jésus était marié ? Est-ce que cela lui enlèverait le titre de Sauveur ? Non.

C’est pour cela, nous allons vérifier pourquoi, on a disqualifié les autres livres de la parole sainte et on les a classés comme apocryphes ? Est-ce que ces livres sont réellement douteux, ou bien, est-ce la bible que nous avons qui est douteuse ?  Que nous cachent les quatre (4) évangiles (Matthieu, Marc, Luc et Jean) ?

Psaumes 37 verset 32, dit : « Le méchant épie le juste, et il cherche à le faire mourir ». Le Père, Tout-Puissant, dans Deutéronome 4 verset 2, donne des recommandations, en disant d’écrire dans les livres, rouleaux, des parchemins, dans les temps jadis. Quand Dieu ordonne à ses fils, Satan, le chérubin, jadis oint et ses compagnons, épient le peuple de Dieu. C’est ce qui est dit dans le psaume 37, pour vouloir modifier la loi de Dieu ; afin de les accuser sous prétexte qu’ils sont sortis de la loi ; et alors, ils vont mourir.

Comment ces méchants épient le peuple de Dieu ? Comment modifient-ils les écritures ?

La réponse se trouve dans, Jérémie 18 verset 18 : « Et ils ont dit: Venez, complotons contre Jérémie! Car la loi ne périra pas faute de sacrificateurs, Ni le conseil faute de sages, ni la parole faute de prophètes. Venez, tuons-le avec la langue; Ne prenons pas garde à tous ses discours! » Ce sont ces méchants qui envoient, les scribes, les pharisiens hypocrites, les philosophes, les archéologues pour tromper, duper les enfants de Dieu. Quand il est dit : « venez », il s’agit de plusieurs personnes qui montent un complot contre Jérémie : « Montons contre Jérémie » ; veut dire aussi, « montons un complot contre : Dieu, le premier-né, la loi de Dieu, la parole du Père, les Saints » :

-              « Venez, attaquons-le avec des calomnies » (version bible Semeur)

-              « Venez, et frappons-le de la langue » (version Darby)

-              « Venez, et tuons-le avec la langue » (version Louis Segond)

-              « Portons-lui un coup fatal par une campagne de dénigrement » (version bible Français courant)

-              « Allons-y ! Attaquons-le en disant du mal de lui » (version Parole de Vie)

-              Etc.

« Tuons-le avec la langue », consiste, à modifier les écritures, rajouter d’autres rouleaux, etc.

2Pierre 2 verset 2, (version Osterval) dit : « Et plusieurs suivront leurs doctrines de perdition, et la voie de la vérité sera blasphémée à cause d’eux ».

« La voie ou route ou chemin de la vérité sera blasphémée ». Il n’est pas dit : « La vérité sera blasphémée, à cause d’eux ». Le chemin de la vérité, c’est la personne du Premier-né. Il dit, en Jean 4 verset 6 : « Je suis le chemin ». C’est donc lui qu’ils calomnient ; parce que Christ est la pierre angulaire, la discorde de toutes les religions, de tout ce qui est dans le monde (physique, spirituel, etc.) : Il est la contradiction de toute croyance.

Analysons d’abord les livres dont nous disposons.

Luc1 verset 1, version Semeur : « Plusieurs personnes ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont passés parmi nous ». Nous devons savoir que Dieu seul crée le langage (Genèse 11 verset 7). Dans ce verset, il y a deux révélations :

-              « Plusieurs personnes » : Quelles sont, ces personnes qui ont entrepris d’écrire ? La révélation, c’est que cette phrase peut être reformulée de la façon suivante : « Plusieurs personnes qui ne sont pas avec nous » ; c’est-à-dire, ce sont des étrangers qui ont écrit. Des étrangers sont venus réécrire ce qui s’est passé parmi le peuple de Dieu.

-              « Nous », concerne le peuple de Dieu.

Quand on lit d’autres versions des bibles,

Parole de Vie, dit : « Certains ont vu depuis le début ce que Dieu a fait chez nous. Ensuite, ils ont annoncé sa parole ».

« Certains » sont les étrangers. Luc nous donne la révélation que les étrangers « ont vu » comment Dieu agissait parmi son peuple (par des miracles, etc.), ils ont pris ces récits et ont commencé à enseigner cela, même, au peuple de Dieu. Alors, quelques gens dans le peuple de Dieu ont commencé, à leur tour, à écrire ce que les étrangers ont commencé à leur enseigner : leur propre histoire.

Quels sont ces étrangers ? Qui les a mandatés ? Surtout, avaient-ils le Saint-Esprit ?

La version Bible français courant dit : « Cher Théophile, Plusieurs personnes ont essayé d’écrire le récit des événements qui se sont passés parmi nous ». « Cher Théophile », veut dire que Luc n’était pas Théophile. Qui est donc Luc qui écrit ? Il n’était pas Apôtre, non plus. Alors, lui aussi, qui l’a mandaté ? Il dit :

« Plusieurs personnes ont essayé » : C’est une révélation. Cela veut dire que ces étrangers qui ont commencé à écrire notre histoire, et qui se sont mis à l’enseigner, même au peuple de Dieu, n’ont même pas réussi. Ils ont essayé plusieurs fois, mais en vain. Et c’est, ceux-là qui ont échoué dans leur tentative d’écrire la parole ; c’est eux qui viennent l’enseigner au peuple de Dieu. C’est pour cela que Dieu dit, dans Osée 4 verset 6 : « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance ». Et dans Jérémie 8 verset 8 : « C’est bien en vain que s’est mise à l’œuvre, la plume mensongère des scribes ».

Dieu nous dit que c’est « en vain » parce que le véritable peuple de Dieu va connaître ses vérités. C’est pour cela Christ, en Jean 10 verset 16, dit : « J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger ». « Entendre ma voix », signifie, si vous acceptez la parole vraie qui est annoncée, maintenant, vous allez venir dans sa bergerie. Parce que, avec moi, l’esprit du père est un. Cette parole est esprit et vie ; et ne devrait pas laisser oisif. C’est donc en vain que s’est mise à l’œuvre la plume mensongère des scribes.

Lamentation 5 verset 2, dit : « Notre héritage a passé à des étrangers, nos maisons à des inconnus ». Et Jude 1 verset 4, Parole de vie :

« Je vous écris parce que des hommes mauvais sont venus en secret parmi vous. Ils tordent le message d’amour de notre Dieu, afin de pouvoir se conduire n’importe comment, et ils rejettent le Premier-né, notre seul Maître et Seigneur. Depuis longtemps, les Livres Saints ont annoncé leur punition ».

« Vous », c’est le peuple de Dieu. « Les hommes mauvais » sont des étrangers, et des lâches qui étaient parmi nous, et qui ont collaboré avec les étrangers. « Secret » : Ils sont venus en secret. C’est pour cela que Christ dit qu’il y a des gens ou loups qui mettent des habits de brebis ; ils font comme des brebis, et dès qu’ils voient des brebis engraissées, ils enlèvent leur fausse peau et commencent à les dévorer. « Ils tordent » le message d’amour de notre Dieu. Mais c’est en vain.

Jude 1 verset 14 : « C’est aussi pour eux qu’Enoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes: Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades ».

« Eux », ce sont les étrangers.

Mais, on vous annonce que Jude a fait référence à un livre, celui d’Hénoc ; celui que Hénoc a écrit. Or, Hénoc n’était pas hébreux ; il n’a donc pas pu écrire en hébreux. Alors, quand on dit que les textes originaux sont en hébreux et grec, c’est un égarement. Mais, ce verset informe que Jude, le frère du Premier-né, a approuvé le livre d’Hénoc. Alors, pourquoi le livre d’Hénoc ne figure pas dans les livres de la bible. On a considéré le livre d’Hénoc comme douteux, apocryphe. Jude qui avait le Saint-Esprit, a énuméré un passage du livre d’Hénoc : « Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades ».

Livre d’Hénoc 2 verset 1 : « Voici ! Il arrive avec dix mille de ses saints, pour juger toutes les créatures pour détruire la race des méchants, et réprouver toute chair à cause des crimes que le pécheur et l'impie ont commis contre lui ». C’est le même message que donnait Jude. Cela veut dire que Jude a connu l’histoire d’Hénoc, et a aussi vu le livre d’Hénoc.

Voyons donc, ce que le livre d’Hénoc pense de la bible quand dans :

Jean 3 verset 13, le Premier-né dit : « Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel ». Le Christ dit que personne n’est monté au ciel. Or, le livre d’Hénoc que Jude a reconnu, contredit le Christ dans le livre de Jean ; parce que Hénoc 14 verset 10, dit :

« Je fus enlevé ainsi jusqu'au ciel, et j'arrivai bientôt à un mur bâti avec des pierres de cristal. Des flammes mobiles en enveloppaient les contours. Je commençais à être saisi d'effroi ». Hénoc dit qu’il est monté au ciel.

Alors, qui croire, entre le Christ et Hénoc ? Mais est-ce vraiment le Christ qui a parlé en Jean 3 verset 13 ?

En Genèse 5 verset 24 : (Parole de Vie) il est dit d’Hénoc : « Il suit le chemin de Dieu pendant toute sa vie, puis il disparaît. En effet, Dieu l’enlève auprès de lui ». Genèse confirme ce que dit Hénoc. C’est bien au ciel qu’Hénoc a été enlevé.

2Rois 2 verset 11 : « Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l’un de l’autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon ». On nous dit aussi qu’Elie est monté au ciel.

Les exemples de contradictions de ce genre, il y en a plusieurs dans la bible.

En revenant à l’évangile de, Luc 1 verset 3, Parole de vie, il est dit : « Alors, je me suis renseigné avec soin sur tout ce qui s’est passé depuis le début, et j’ai décidé, moi aussi, d’écrire un récit bien composé. Je fais cela pour toi, très cher Théophile ».

Luc dit qu’il s’est renseigné ; auprès de qui ? Puis, il ajoute : « j’ai décidé ». Ce n’est donc pas Dieu qui a décidé, mais c’est sa propre sagesse ? Le livre des Proverbes ne dit-il pas : « Ne t’appuie pas sur ta sagesse » ?

Luc dit que beaucoup d’étrangers ont écrit ; et lui, il s’est renseigné pour écrire. Cela veut dire que Luc n’a pas accepté les écrits des autres ; certainement, parce qu’ils n’ont pas été mandatés par Dieu ! Il a donc « décidé » d’écrire lui-même, en se renseignant, mieux : un récit « bien composé », « avec soin » ou de « manière suivie ». Partant de là, si dans la bible, un livre ne devrait pas avoir des erreurs, c’est bien l’évangile de Luc.

Que constatons-nous ?

Exemple1 : le nombre de jours de la transfiguration

Luc 9 verset 28 : « Environ huit jours après qu’il eut dit ces paroles, le Premier-né prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier ». Le même sujet est traité par deux autres évangélistes. Marc 9 verset 2 :

« Six jours après, le Premier-né prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il les conduisit seuls à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ». Entre Luc et Marc, il y a deux jours de différence. Encore que, « environ » n’est pas une précision. Les deux jours de différence viennent de quoi ? Le Saint-Esprit aurait-il oublié deux jours ?

Matthieu 17 verset 1, dit : « Six jours après, le Premier-né prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l’écart sur une haute montagne ». Matthieu, comme Marc, dit aussi six (6) jours.  

Cela veut dire qu’il y a contradiction. Luc qui dit qu’il a bien documenté son travail, se trouve en contradiction avec les deux autres évangélistes.

Alors, s’il y a contradiction dans un endroit, pourquoi devrions-nous croire les autres parties ?

Nombres 23 verset 19 : « Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas? » Et l’Apôtre Paul ajoute ; 1Thessaloniciens 2 verset 3 :

« Car notre prédication ne repose ni sur l’erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude ».

Ce que Luc a fait, est une erreur monumentale. Dieu ne peut pas commettre d’erreur. S’il y a erreur, pourquoi les paroles inscrites dans la bible officielle, seraient-elles forcément la vérité ?

Nous sommes donc fondés par l’Esprit du Tout-puissant d’utiliser dans la suite des écrits, toutes les versions des livres saints.

 

Conclusion : Résumé des erreurs et contradictions

Nombres 23 verset 19 : «  Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas? »

1Thessaloniciens 2 verset 3 : « Car notre prédication ne repose ni sur l’erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude »

D’où viennent donc les nombreuses incohérences ci-dessous :

 

1. Les manuels scolaires sont-ils inspirés de Dieu.

-      2Timothée 3, verset 16 (Bible Parole de Vie) : "Tous les Livres Saints ont été écrits avec l'aide de Dieu. Ils sont utiles pour enseigner la vérité, pour persuader, pour corriger les erreurs, pour former à une vie juste. "

-      Bible Louis Segond : "Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice ".

 

2. Combien de personnes de la famille de Jacob sont-elles arrivées en Egypte ?

-         Exode 1 verset 5 : « Les personnes issues de Jacob étaient au nombre de soixante-dix en tout. Joseph était alors en Egypte. »

-         Actes 7 verset 14 : « Puis Joseph envoya chercher son père Jacob, et toute sa famille, composée de soixante-quinze personnes »

 

3. Peut-on voir Dieu et vivre ?

-         Exode 33 verset 20 : « L’Eternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre. »

-         Exode 24 verset 9-11 : « 9  Moïse monta avec Aaron, Nadab et Abihu, et soixante-dix anciens d’Israël. 10  Ils virent le Dieu d’Israël; sous ses pieds, c’était comme un ouvrage de saphir transparent, comme le ciel lui-même dans sa pureté. 11.  Dieu ne fit aucun mal à ces notables israélites ; ils purent le contempler, puis ils mangèrent et burent. »

 

4. En dehors Christ quelqu’un d’autre est-il monté au ciel ?

-         Jean 3 verset 13 : « Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. »

-         2Rois 2 verset 1 : « Lorsque l’Eternel fit monter Elie au ciel dans un tourbillon, Elie partait de Guilgal avec Elisée. »

 

5. Lors de la conversion de Paul, les témoins ont-ils entendu quelque chose ?

-         Actes 9 verset 7 : « Les compagnons de voyage de Saul s’étaient arrêtés sans pouvoir dire un mot ; ils entendaient la voix, mais ne voyaient personne. »

-         Actes 22 verset 9 : « Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui parlait. »

 

6. La transfiguration du Christ s’est-elle produite quand ?

-         Matthieu 17 verset 1 : « Six jours après, le Premier-né prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l’écart sur une haute montagne. »

-         Luc 9 verset 28 : « Environ huit jours après qu’il eut dit ces paroles, le Premier-né prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier. »

 

7. Le jour de la résurrection du Christ combien de femmes sont venues au sépulcre ?

-         Matthieu 28 verset 1-5 : « Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent voir le sépulcre. »

-         Marc 16 verset 1-2 : « Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d’aller embaumer le Premier-né. 2  Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. »

-         Jean 20 verset 1 : « Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. »

 

8. Sur le poteau, combien de brigands insultèrent le premier-né ?

-         Matthieu 27 verset 44 : « Les brigands, crucifiés avec lui, l’insultaient de la même manière. »

-         Luc 23 verset 39 : « L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant: N’es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous! »

 

9. Quelle est la taille de l’armée de Salomon ?

-         1Rois 4 verset 26 : « Salomon avait aussi douze mille chevaux, ainsi que des écuries pouvant recevoir quarante mille chevaux pour ses chars. »

-         2Chroniques 1 verset 14 : « Salomon rassembla des chars et des équipages ; il avait mille quatre cents chars et douze mille équipages, qu’il installa dans des villes de garnison et à Jérusalem, près du roi.»

 

10. Qui a autorisé le recensement ?

-         2Samuel 24 verset 1 : « La colère de l’Eternel s’enflamma de nouveau contre Israël, et il excita David contre eux, en disant: Va, fais le dénombrement d’Israël et de Juda. »

19:04 Écrit par BODO dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.