topblog Ivoire blogs

24/04/2013

Christ peut-il apparaître à des gens ? Et que signifie la parole a été faite chair ?

Je dédie cette note à ma fille, Zitali, la première-née de mes enfants. 


Selon l’épître aux Philippiens 2 versets 5-8 : « 5  Ayez en vous les sentiments qui étaient en Christ, 6  lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, 7  mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; 8  et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort du poteau. »

Le Christ a donc pris la condition humaine. Jean1 verset 14 : « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

 

Mais à la fin de sa mission sur terre, quand Premier-né s’est rendu compte que le message de la parole était compris par ses disciples, et qu’il pouvait compter sur eux, pour la suite de la mission d’évangélisation, il a cherché à les enseigner sur la suite des choses : Matthieu 16 verset 21 : « Dès lors le Premier-né commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. »

Ainsi, sur le poteau, le Premier-né a dit que tout est accompli. Jean 19 verset 30 :

« Quand le Premier-né eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit. »

Selon Marc 16 verset 19 et Ephésiens 1 verset 20, le Christ est monté au ciel, est assis à la droite du Père. La position assise est une position de repos après un travail bien mérité.

Or les âmes qui errent et que les gens voient, n’existent pas. C’est une illusion d’esprit ; parce que quand quelqu’un meurt, son âme s’en va dormir. Elle n’erre pas.

Cependant, les apparitions sont soit, des anges de Dieu ou des anges de Satan.

Lorsque quelqu’un ne connaît pas la vérité, comme dans les églises de Jésus, il ne peut être visité par un ange de Dieu. Si oui, c’est que Dieu, dans sa miséricorde, veut ramener la personne concernée sur le droit chemin.

La plupart du temps, si un esprit apparaît à quelqu’un de cette croyance, il (l’esprit) ne peut être qu’un envoyé de Satan.

Pour revenir à la Parole faite chair (Jean1verset14), c’est pour plusieurs raisons :

1. Lorsque Dieu envoie un homme pour communiquer sa Parole, Satan se transforme en Ange de lumière (2Corinthiens 11verset 14) pour le duper par la suite.

C’est le cas d’Abraham que les chrétiens de Jésus considèrent comme le père de la foi, celui qui le premier a payé la dime. De tout cela, il n’en est rien (Abraham n’est pas père de la foi et la dime est une arnaque, aujourd’hui). Abraham a été tout simplement dupé. Exemple, Genèse 22 versets 1-14. Il est dit que Dieu mit Abraham à l’épreuve en lui demandant de sacrifier son seul et unique fils bien-aimé, Isaac.

- Cela est faux dans la forme comme dans le fond, c’est une hérésie venant d’une synagogue de Satan.

Dans la forme, Abraham n’a pas qu’un seul fils ; avant Isaac, il a eu Ismaël (Genèse 16 verset 15 et Galates 4 verset 22). Mais ceux qui n’ont pas la connaissance de la Parole Sainte disent qu’on parle de fils unique à cause de la promesse de Dieu, en rapport avec le Fils unique de Dieu. Cela est également faux parce que la notion de fils unique de Dieu n’existe pas ; c’est même pour cela que le premier-né a donné cet exemple de la parabole du fils prodige (Luc 15 versets 11-32). De surcroît, le sacrifice d’Isaac ne ressemble en rien à celui du Premier-né, en tant qu’Agneau : Abraham n’a jamais égorgé un agneau mais un « bélier » (Genèse 22 verset 13) ou tantôt selon d’autres versions de bibles, un « mouton ». On dit « mouton » comme on dit « homme », pour les humains. Or « homme » est différent de « enfant ».

Ensuite, c’est faux de dire que Abraham n’aime que, Isaac. La preuve, Genèse 21 verset 10, lorsque Sara demanda à Abraham de chasser Ismaël, cela « déplut fort » à Abraham, à cause de son fils. Il aimait donc aussi son fils Ismaël.

- dans le fond, Romains 8 verset 28 (bible Parole de Vie) dit : « Nous savons encore une chose : Dieu fait tout pour le bien de ceux qui ont de l’amour pour lui. Ceux–là, il les a appelés selon son projet. »

 

Comment se fait-il que Dieu qui est AMOUR, va mettre dans la tête d’un homme de sacrifier son enfant : l’égorger et le brûler ?

C’est encore faux (Jérémie 8 verset 8).

Mais, Dieu dit en Jérémie 29 verset 11 : « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. » Dieu n’a donc pour ses enfants que des projets de paix et non de malheur.

C’est pour cela, Jacques 1 verset 13-15 (Nouvelle Bible Secong) dit : Dieu ne met personne à l’épreuve : « 13  Que personne, lorsqu’il est mis à l’épreuve, ne dise : « C’est Dieu qui me met à l’épreuve. » Car Dieu ne peut être mis à l’épreuve par le mal, et lui–même ne met personne à l’épreuve. 14  Mais chacun est mis à l’épreuve par son propre désir, qui l’attire et le séduit. 15  Puis le désir, lorsqu’il a conçu, met au monde le péché ; et le péché, parvenu à son terme, fait naître la mort. » 

Qui donc a mis Abraham à l’épreuve ?

C’est un démon qui a pris la place de l’Ange de l’Eternel conformément à ce que Jérémie dit en Jérémie 19 verset 5 : « Ils ont bâti des hauts lieux à Baal, Pour brûler leurs enfants au feu en holocaustes à Baal: Ce que je n’avais ni ordonné ni prescrit, Ce qui ne m’était point venu à la pensée. » 

Or il est dit en Deutéronome 18 verset 10 : « Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu ».  Abraham était allé passer son fils par le feu. C’est une coutume démoniaque de cette période. (Voir également Juges 11 versets 29-31)

Nous pouvons être éprouvés  (Jacques 1 verset 14); mais quand cela arrive, Dieu dit que c’est parce que nous avons engagé notre âme. Genèse 3 verset 3 (version Bible Fabre d’Olivet): « Mais quant au fruit de la substance même qui est au centre de cette enceinte, il nous a dit, LUI-les-Dieux, vous n'en ferez pas aliment ; vous n'y aspirerez pas votre âme, de peur que vous ne vous fassiez inévitablement mourir. » Abraham avait donc engagé son âme au service du démon (mauvais esprit) qu’il n’a pas pris soin de l’éprouver conformément à la parole sainte ; (1Jean 4 verset 1) afin de savoir si c’était toujours l’ange de Dieu qui lui parlait comme il le fait habituellement (Genèse 12 verset 1 ; 17 verset1 ; 18 verset1 ; etc…). Sur les désirs de ce démon, Abraham allait sacrifier son fils contrairement à la parole de Dieu. Il a été dupé. C’est pour cela tout enfant de Dieu doit rester vigilant parce que l’ennemi rôde comme un lion cherchant qui dévorer (1Pierre 5 verset 8).

 

2. Lorsque Dieu envoie un ange, à la fin de sa mission et après le départ de celui-ci, le même scénario se déroule : Satan se transforme encore en Ange de lumière pour travestir la Parole Sainte. Dieu, par exemple, a envoyé son ange pour conduire le peuple dans le désert.

Exode 23 verset 20-21 : « 20  Voici, j’envoie un ange devant toi, pour te protéger en chemin, et pour te faire arriver au lieu que j’ai préparé. 21  Tiens-toi sur tes gardes en sa présence, et écoute sa voix; ne lui résiste point, parce qu’il ne pardonnera pas vos péchés, car mon nom est en lui. »  Cet ange de l’Eternel a donné les dix commandements qui viennent effectivement de Dieu. Il n’en saurait être autrement.

Mais par la suite, Moïse et les anciens ont été dupés. Ainsi, ils ont introduit dans la Parole Sainte, des lois iniques comme par exemple, lapider et tuer la femme adultère, etc…

 

3. Comment donc procéder afin que le message du Père soit plus fidèle ?

Il faut quelqu’un qui vienne de LA-HAUT et qui s’incarne. Pourquoi cela ?

Parce qu’en genèse, c’est un esprit, Satan, donc qui vient de LA-HAUT, qui s’est incarné pour séduire l’homme et a amené le péché dans le monde, donc la mort. C’est pour cela le Premier-né, le fils de Dieu qui vient aussi de LA-HAUT, s’est incarné, lui, en homme.

Pourquoi donc le Premier-né, pour cette mission ? Pourquoi pas le deuxième-né (s’il y a un premier, c’est qu’il y a deuxième, etc…). Parce qu’il est dit dans Job 18 verset 13 : « Les parties de sa peau sont l’une après l’autre dévorées, Ses membres sont dévorés par le premier-né de la mort. » Satan, l’agent de la mort, est donc le premier-né de la mort. Pour réparer le tord fait à l’humanité, et contrecarrer les effets de la mort, il fallait donc « le Premier-né » de la vie. C’est pour cela, Christ qui est premier-né de Dieu a joué ce rôle : Dieu est la Vie, la Vie Eternelle (Jean 17 verset 3).

Ce que Dieu a fait pour les Anges, c’est ce qu’il a fait pour le fils : Il met son nom sur lui, en mettant ses Paroles dans sa bouche.

Moïse dit au peuple :

Deutéronome 18 verset 15 : « L’Eternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète comme moi: vous l’écouterez! » Et ensuite, Dieu, Lui-même vient confirmer cette prophétie sur le Premier-né :

Deutéronome 18 verset 18 : « Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. »

Dieu a donc mis ses Paroles dans la bouche du fils, incarné (Jean 1 verset 14). C’est pour cela Jean 1 verset 1 dit : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. »

Quand on dit « Au commencement était la Parole », il s’agit de Dieu Lui-même. Puis, « la parole était avec Dieu », là, il s’agit du Premier-né en qui Dieu a mis sa Parole. Les Apôtres confirment cela en disant, Jean 6 verset 68 : « Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. »  Le Premier-né a les Paroles de la vie éternelle (et non, tu es la Parole de la vie). Le Premier-né lui-même confirme :

Jean 14 verset 24 : « Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé. »  Et encore, en jean 17 verset 8 : « Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. »

Christ a été la Parole de Dieu tant qu’il accomplissait sa mission dans la chair, sur terre. A la fin de sa mission, Dieu peut donner sa Parole à qui Il veut. Actuellement, Christ est assis auprès du Père. Il ne se mettra à nouveau au travail que pendant son retour pour les noces et le festin de l’Agneau (Règne de mille ans) ; puis le jugement final.

 

Conclusion

C’est pour cela, il ne faut pas faire l’erreur de confondre le fils en chair et en os, avec le fils, Parole de Dieu : le premier (fils en chair et en os) a porté le deuxième (fils Parole de Dieu).

Le fils incarné a fini sa mission sur terre. Ce n’est pas cette chair qui nous conduira au ciel (1Corrinthiens 15 verset 50). C’est pour cela, malgré que les anciens (Moïse, Elie, etc…) n’aient pas connu cette chair du fils ; ils sont allés au ciel parce qu’ils ont connu la Parole de Dieu, d’où ils sont venus le consoler.

C’est le fils, parole de Dieu qui nous conduira ; nous qui sommes nés à son époque (pendant et après).

Or, cette parole était au commencement. Les Anciens l’ont connue. C’est elle qui les a sauvés. Comme quoi, le Vrai Sauveur est le PERE.

Que le nom du Père soit glorifié dans ta vie, ma fille.

15:41 Écrit par BODO dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.