topblog Ivoire blogs

15/04/2013

Un groupe de mots qui montre comment s’est développée, entre autres, l’hérésie dans le milieu chrétien.

« La Bonne Nouvelle de Jésus »

Pourquoi écrire Bonne Nouvelle de Jésus, si la Bonne Nouvelle est la Parole de Dieu ? Or en Jean1v1, il est écrit : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. » Par ce verset, tous les adorateurs de Jésus sont unanimes à dire que Jésus est La Parole sous entendu, La parole de Dieu (Apocalypse 19 verset 13).


Dans ce groupe de mots : « Parole de Dieu », on peut distinguer deux mots : Parole et Dieu.

Nous savons que Dieu est au-delà de toute réalité, de tout entendement humain. Dieu ne saurait donc avoir qu’une Parole ; parce qu’Il ne peut être limité dans « Sa Parole » qu’il adresse aux humains. Aussi dire, « Bonne Nouvelle de Jésus » revient à identifier La Bonne Nouvelle à Jésus.

L’erreur vient de :

-      L’homologie faite entre Bonne Nouvelle et Parole, puis Jésus et Dieu, d’une part ;

-      L’usurpation de Jésus qui prend en conséquence la place de Dieu, d’autre part ;

-      Enfin, la transformation du verset Jean1v1, cité plus haut. En effet, si Jésus est La Parole sous entendu, La Parole de Dieu ; comment peut-il se démarquer de ladite Parole, disant la Parole de Jésus ou Bonne Nouvelle de Jésus ?

En conclusion, Jésus a été détaché de La Parole afin qu’il soit Dieu, Lui-même. Toute une alchimie (processus mystérieux ou inexplicable de mutation ou de transformation d'éléments) pour rendre long ce qui est court. Que le Seigneur, le Vrai, vous bénisse.

13:18 Écrit par BODO dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.